Mon dernier voyage botanique

la Réunion,

'l'île intense'


Un volcan sorti de l'Océan Indien, une  végétation endémique, des paysages évoquant la naissance de la Terre... Un monde tout neuf  !

 

Vous avez sûrement déjà vu tant d'images de la Réunion ; plutôt que mes photos, j'ai préféré partager ici mes impressions, plus intimes...

En guise de Bullet time, voici les SMS envoyés à ma maman pendant mon voyage... et quelques aquarelles.

 

 

 

 

Carnet de voyage

 

 ''

24 septembre

Coucou maman‚ la rando d'aujourd'hui nous a mené jusqu'à un point du vue vertigineux sur le cirque de Cilaos ! Le sentier de marches grimpait raide et la végétation nous recouvrait entièrement : G reconnu des bruyères arborescentes‚   fuchsias‚  millepertuis arbustifs‚ découvert les 'pommes en l'air'‚ le 'change écorce' et une Solanacée qui sentait le pétrole... Heureusement le parfum de mimosa jaune poussin flottait tt autour... Demain‚ je vais à la coopérative d'huiles essentielles qui regroupe quasi ts les producteurs de l'île (le CAHEB).  Un jardin présente le principales plantes de l'île‚ une boutique propose sûrement des échantillons que je pourrais tester. G vu qu'il y avait aussi des ateliers...  Cela peut donner une idée de la qualité de la production de l'île et de leur approche des essences.

ps : tu sais que le jour se lève à 5h40 ici, à 21h on est couchés, comme les poules !


26 Septembre

Voilà‚ aujourd'hui c'était la rando que j'attendais particulièrement : la forêt primaire‚ le cœur de l'île.... Jusqu'au Trou de Fer. Cette cascade de 800m enchâssée dans un abysse vert est le site qui m'a donné envie un jour de voir la Réunion... Mais ce n'était pas le plus beau cadeau de forêt : dans un sentier secondaire est couchée ''la Reine des Tamarins'' (300 ans‚ le plus vieux arbre de l'île). Basculée  au sol par un cyclone‚ elle vit ! S'allonge en un méandre vert, le tronc couvert d’épiphytes pour former à elle seule un autre étage de la forêt... Elle n'est pas indiquée et au milieu de l'intrication des arbres pourrait passer inaperçue ; pourtant sa seule présence est remarquable et la qualité du silence .....  Une rencontre qui m'a permis de mieux comprendre l'énergie de l'île toute entière.  Mais ça C mieux que je raconte de vive voix..... Au retour‚ nous avons traverser une forêt de Cryptomérias....


27 septembre

Je commence de découvrir les cirques par Salazie‚ le plus vert.  Nous y avons visité une villa créole bourgeoise du temps du faste colonial et des eaux thermales volcaniques‚ une ambiance surannée qui règne dans le fond de l'enceinte où le temps semble suspendu ... Pour y entrer‚ il faut passer par une vallée surnaturelle :  Des Pitons se détachent des remparts comme des estampes‚ partout de longues cascades surgissent du sommet des parois ‚ disparaissent puis sautent à nouveau dans la gorge 200m sous la route...  Une cascade multiple glisse comme un 'Voile de la mariée' sur une falaise verte : C Fondcombe‚ la ville elfique de Tolkien !!! Même  finesse‚ même douceur de sanctuaire que dans le film... Il C passé un truc qui ne m'était encore jms arrivé ; pdt que je l'observais, un de mes bras s'est mis à tourner spontanément comme un pendule... l'énergie de l'île se donne avec confiance‚ ainsi elle est reçue... Demain‚ j'ai pris rdv avec un tisaneur‚ il me reçoit dans son jardin médicinal à Cilaos. 

 

Strelitzia Regina


28 Septembre

Aujourd'hui c'était Cilaos‚ pas du tout la même ambiance que que les eaux vives de Salazie...G rencontré  le tisaneur et me suis baignée dans un trou d'eau sous une cascade glacée.. ne t'inquiète pas, l'agence est déjà prévenue et fera le nécessaire pour la carte d'embarquement... Il y a un bus direct St Pierre/St Denis mais il met 1h30 par la route du littorale....... Ça devrait aller.


29 septembre

Je me suis fait le piton en solo aujourd'hui ! Après avoir commencé la journée sur les chapeaux de roue.  Il a fait un temps splendide là-haut‚ d'un côté le cratère et de l'autre l'océan ! Sensation étrange de désert noir et de montagne métallique... Et les plantes bourrées de silice qui brillent comme des cristaux ! jms vu ça.... On retrouve aussi cette lumière dans la plaine des Cafres qui mène au volcan : des prairies douces comme les Vosges mais d'un vert-jaune intense‚ dru et juvénile‚  qui donne l'impression d'être au pays du printemps... Sur la Fournaise j'ai pris des coups de soleil sur les mains! Niveau bronzage je commence à ressembler à un  zèbre...et ça devrait pas s'arranger demain en mer ! 

30 septembre

Le vent était trop fort en mer‚ la sortie baleines à été annulée 😿😿😿.... Comme je suis désolée‚ une telle chance ne pouvait pas m'arriver... Peut-être Lundi mais je n'ose y croire... Alors je suis allée voir un jardin‚ la visite guidée était très bien et j'ai vu l'Ylang‚ le T trea‚ le Ravinstara... Il ont un espace très convivial où ils servent le 'Café Bourbon' qu'ils cultivent et torréfient at home. Au retour‚ Raymonde m'a emmené voir l'océan déferler : des rouleaux et des lames se ruaient vers le lagon en dégageant un panache d'écume ; j'ai de suite pensé à Morvach'‚ le cheval magique du Roi Gradelon !  Demain je pars pour la plaine des Cafres dont j'avais tellement aimé la douceur en revenant du volcan. Il y a une une petit lac d'eau cristalline et 8h de marche A/R‚ je devrais être tranquille pour pouvoir dessiner ;  Au retour‚ je ferai un crochet par une forêt de Cryptomérias que j'ai repérée !

 

Heliconia Stricta


1er Octobre

Coucou maman‚ je suis descendue dans une ravine aujourd'hui : ce sont les vallées créées entre 2 coulées de lave‚ elles forment des à-pics profonds et des arêtes aiguës qui donnent à l’île sont relief caractéristique... 800m de dénivelé mais la merveille nichée au fond en valait la peine : une cascade sauvage qui se jette dans un bassin d'eau cristalline... Si la fontaine de jouvence existe‚ C à ça qu'elle ressemble... Il Y a un truc avec l'eau ici dont je me suis rendu compte la première fois que je me suis baignée à Cilaos :  elle est si fraîche et fluide‚ chaque cellule du corps semble la reconnaître....   Elle n'est pas seulement vivifiante‚ l'enveloppe  est ressentie avec avec plus d'acuité‚ tt est 'en place' et tu te sens belle... elle est si fraîche et fluide‚ chaque cellule du corps semble la reconnaître....  qd tu en sors‚ tu te sens légère et la peau est hydratée...  Il me semble ne m'être jms baignée dans une eau vraiment vivante avant..

 


2 Octobre

Bonne nuit maman ! Le voyage touche à sa fin‚ il était bien dense et on est un peu cannées.... Aujourd'hui on a fait un  petit sentier botanique (où G trouvé de la Flouve !) et sommes allées à la Cité du Volcan: initié par le couple Krafft , c'est un petit Vulcania mais plutôt axé sur la formation de la Réunion. Bien intéressant !  A la boutique‚ une pierre m'a sauté dans les mains : une opale verte !  La dernière journée sera finalement la grande surprise , Émeric à pu finalement réserver un bateau pour aller voir les baleines... j'espère qu'elles seront là ! Bisous. Diane

Ps ; il y a une sorte de 'respiration' entre l'île et l'Océan : le ciel se couvre l'après midi jusqu'à la tombée de la nuit, au matin dans une sorte d'inspire, les nuages sont repratis vers le large...

 

Trop bien tout ce séjour, il me semble que tu as reçu plus que tu en attendais !??? Je te souhaite le meilleur pour demain 😉😉😉
Peux tu me confirmer heure d'arrivée à St Exupéry et le terminal? Je serais à la porte du hall ( À ou B )? une demi heure après atterrissage.j'aurai mon tél et mon gilet ROUGE 😂😂profite bien biz .Maman

 

... oui C plus que j’espérais‚ cette île rayonne... Contrairement à l'Amazonie étouffante‚ il règne ici une harmonie‚ une paix très évidente où tu te sens confiante et AIMÉE ... Une beauté du nouveau monde qui reconnecte à qq chose de pur...

Le message que je perçois : ''Laisse toi vivre''... enfin!      Demain j'arrive à 17h10 avec XL Airways vol SE 1351 au terminal 1.  Le premier 'ti car zaune' part à 5h15 et doit arriver à l'aéroport à 7h en théorie... Ça devrait aller.. On part dans une demi heure voir les Baleines‚ le bouquet final.

 

 

''



La rencontre...


 

 

C'est si court un SMS... Je reprends celui 26 septembre alors que nous marchons dans la forêt de bois de couleur en direction du trou de Fer. Voici ce que je n'ai pas pu écrire sur le message :

 

(...) Mais ce n'était pas le plus beau cadeau de forêt : dans un sentier secondaire est couchée ''la Reine des Tamarins'' (300 ans‚ le plus vieux Tamarin des hauts* de l'île). Basculée au sol

par un cyclone‚ elle vit ! S'allonge en un méandre vert, le tronc couvert d’épiphytes pour former à elle seule un autre étage de

la forêt. Elle n'est pas indiquée et au milieu de l'intrication des arbres pourrait passer inaperçue ; pourtant sa seule présence

est remarquable et la qualité du silence, immédiate : On a le sentiment d'entrer dans une matrice végétale ; d'immenses branches qui glissent au dessus du sol nous enveloppent, une paix sans mystère dispense toute sa bienveillance. C'est un refuge hors du temps, un don de sagesse et d'amour direct ; Raymonde et moi nous laissons attirer par des endroits précis de l'arbre sans un mot. Au bout de 20 minutes, d'autres randonneurs arrivent et nous nous éloignons toujours sans briser le voile. C'est seulement alors que l'émotion nous submerge : Raymonde confirme mon propre ressenti, "ce n'est pas la reine mais la MÈRE des Tamarins qu'on devrait l'appeler'' me dit-elle !!

                        

Le lendemain, lors d'une visite chez le menuisier du cirque de Salazie, je vois accroché sur un mur de l'atelier un ancien chant Marron dédié au fameux arbre rencontré la veille ; ils le nommait ''Grand-mère Tamarin''...  Il y a des siècles déjà, les esclaves africains en fuite dans les cirques avaient ressenti cette mère inconditionnelle et trouvé auprès d'un arbre endémique,

un sanctuaire...


Endémiques ou exotiques ?

L'histoire du peuplement de la Réunion est le même pour les végétaux que pour hommes : Sur une île d'origine volcanique, personne n'est natif!

 

Les endémiques arrivent généralement

grâce aux oiseaux qui transportent les graines au-delà des mers ; celles qui s'adaptent à ce nouveau monde se naturalisent si bien qu'elles se transforment et développent des caractéristiques inédites qui n'ont pas été développées dans leur pays d'origine : Il s'agit bien là d'une INVENTION DU VIVANT, une particularité qu'on ne retrouvera nulle part ailleurs que sur l'île jusqu'à créer un nouveau genre, tout à  fait original au sein d'une même famille de plantes.

Le petit 'Tec-Tec', passereau endémique

de la Réunion


 

Les exotiques sont originaires d'autres continents ; elles ont été

installées et acclimatées par les hommes au gré de leur besoins alimentaires, énergétiques etc... Bien qu'elles aient été importées sur l'île dans une forme génétique fixée, j'ai noté certaines mutations déjà à l’œuvre chez ces derniers expatriés... La feuille aux lobes aiguës des érables par exemple commence de s'arrondir largement... Peut-être n'est ce qu'une question de temps avant de voir émerger un érable endémique de la Réunion et de déguster un sirop d'érable 'péi' !!  Les Réunionnais ont maintes expressions créoles pour distinguer les plantes endémiques ou exotiques :

 

'pied tamarin' ou 'bois tamarin'

*Le Tamarin de hauts (Acacia hétérophylla)

Cousin de l'acacia (beaucoup de Fabacées sous les climats tropicaux), son bois est utilisé en ébénisterie et menuiserie ;  Ses fruits, qui portent eux aussi le nom de tamarins, ne se consomment pas !

Ceux que nous trouvons dans les épiceries spécialisées proviennent d'un autre arbre (Tamarinus Indica) également appelé Tamarin des Bas, présent sur l'île à faible altitude. Celui-ci vient d'Afrique de l'Est, il a été installé et est donc exotique ('Pied Tamarin' en Créole) alors que le Tamarins de Hauts lui, est endémique ('Bois Tamarin'). Il pousse naturellement sur les hauteurs de l'île (1500 et 2000m) d'où son nom vernaculaire.

L'enracinement est peu profond en raison du socle basaltique, ce qui le rend particulièrement fragile en périodes cycloniques.

 

La forêt primaire de Bélour-Bélouve

Elle est presqu'entierement composée de Tamarins des hauts.

'La Reine' évoquée ci-dessus n'est pas le seul arbre suspendu à quelques mètres du sol ; les plus vieux Tamarins sont quasi tous couchés ainsi après les assauts répétés des cyclones. Pourtant, ils poursuivent leur croissance à l'horizontale et offrent un support à toute une micro-forêt...  La force de vie et la créativité qu'ils déploient malgré chaque 'coup de balai' est tellement émouvante :  sacrée leçon de résilience ...

 

Depuis le belvédère de Bélour-Bélouve ; Le rideau de brume s'ouvre sur la plus spectaculaire cascade de l'île, le fameux 'Le trou de fer' ...